Toutes les actualités Maine au Bois

Le vin du mois

Maxime Daval

LE MAINE AU BOIS, SAUVIGNON 2016
Une fois par mois, l’association des sommeliers de Poitou-Charentes présente ses coups de coeur. Aujourd’hui, Maxime Daval, formé à La Grange aux oies de Nieuil, aujourd'hui sommelier du restaurant Côté rue à Bordeaux. Il a choisi de nous faire déguster les vins du Maine au bois, un "Charentais" d'Archiac.

Depuis quinze ans, l’indication géographique protégée (IGP) "vins de pays charentais" s’est enrichie avec la gamme des vins du Maine au Bois. Thierry Archereau, oenologue de formation, a toujours apporté les plus grands soins aux trois cépages: merlot, chardonnay et sauvignon. La propriété de quatre hectares et demi est située à Saint-Eugène près d’Archiac . Ici le sous-sol argilo-calcaire convient bien au merlot et au sauvignon. Pour le chardonnay, la préférence a été donnée aux coteaux calcaires. Les vendanges sont manuelles, vérifiées sur des tables de tri, les vins sont d’abord élevés en cuves inox thermorégulées puis en fûts de chêne français. J’ai remarqué deux fleurons très intéressants:

Le sauvignon 2016. Il se distingue avec sa robe limpide, sa couleur jaune pâle et ses reflets verts. Le nez est très expressif avec des notes fruitées très proches des agrumes. L’attaque en bouche est agréable avec beaucoup de fraîcheur. L’acidité liée au cépage est parfaitement maîtrisée. La complexité de la finale ne m’a pas laissé indifférent: c’est un vin bien équilibré et d’une belle longueur. Attention à la température de dégustation: je préconise de le consommer entre 8 et 10 degrés notamment à l’apéritif mais il sera somptueux pour accompagner un poisson type daurade, maigre ou bar.

Le 100 % merlot 2015. Le rouge m’a étonné par sa subtilité: le visuel est plutôt rouge foncé, le nez est très orienté vers les fruits rouges bien mûrs. En bouche la rondeur est évidente: la vinification est réussie pour ce vin souple et élégant qui accompagnera une belle volaille. A noter que Thierry Archereau fait aussi ce 100 % merlot en rosé.

Maxime Daval 

http://www.cote-rue-bordeaux.fr/

 

Scroll to top